For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Accusé d’avoir mortellement agressé son beau-fils en février 2007 : Ton Baptiste obtient le bénéfice du doute après 13 ans

Accusé d’avoir mortellement agressé son beau-fils en février 2007 : Ton Baptiste obtient le bénéfice du doute après 13 ans


Treize ans se sont écoulés depuis l’agression mortelle de Jean Pascal Labavarde. Un drame survenu le 1er février 2007 à Terre-Rouge. Philippe François Baptiste, 78 ans et beau-père de la victime, avait fait face à un procès devant la cour intermédiaire. Mercredi 22 juillet 2020, il a obtenu le bénéfice du doute, faute de preuve entourant les circonstances de cette agression. 

Philippe François Baptiste, dit ‘Ton Baptiste’, un colporteur de 78 ans et domicilié à Terre-Rouge, faisait l’objet de poursuites devant la cour intermédiaire pour coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. Le septuagénaire était accusé d’avoir mortellement agressé son beau-fils, Jean Pascal Labavarde, alors âgé de 32 ans, à coups de couteau. L’affaire remonte au 1er février 2007, à leur domicile à Terre-Rouge. Le rapport de l’examen post-mortem, pratiqué par le chef du département médicolégal d’alors, le Dr Satish Boolell, avait conclu à une mort par des « stab wounds to the neck ».

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du Défi Quotidien de ce jeudi 23 juillet. Le journal est aussi disponible en version e-Paper. Découvrez notre espace abonné.





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App