Warning: mysqli_query(): (HY000/3): Error writing file '/tmp/MYI7coo2' (Errcode: 28 - No space left on device) in /srv/users/serverpilot/apps/mauritree/public/wp-includes/wp-db.php on line 2056
Affaire St-Louis : le rapport complet de l’enquête de BWSC à l'Icac - Mauritree
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Affaire St-Louis : le rapport complet de l’enquête de BWSC à l’Icac

Affaire St-Louis : le rapport complet de l’enquête de BWSC à l’Icac


Le rapport complet de l’enquête de la firme danoise, Burmeister and Wain Scandinavian Contractor (BWSC) sur les présumés pots-de-vin dans l’affaire Saint-Louis est déjà entre les mains des enquêteurs de l’Independent Commission Against Corruption (Icac). 

Une équipe des enquêteurs se trouvent actuellement au Danemark dans le sillage de cette affaire. Ils bénéficient pleinement de la collaboration des autorités danoises. Ils seront de retour à Maurice dans une dizaine de jours. Cependant, ils devront passer par la quarantaine avant de reprendre leur enquête. 

Il nous revient que le rapport contient 100 pages. De gros développements sont attendus avant la fin de cette année. 

L’Icac avait, à travers le bureau de l’Attorney General, formulé cette demande aux autorités danoises pour y accéder. 

Rappelons qu’en juin dernier, la Banque africaine de développement (BAD) avait fait état de corruption alléguée dans le projet de la centrale thermique de St-Louis, au coût de Rs 4,3 milliards. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth avait fait une demande auprès de la BAD pour recevoir une copie du rapport. Mais il n’avait reçu qu’un résumé du document. La BAD lui avait suggéré de se tourner vers les autorités danoises. Car c’était la firme BWSC qui avait décroché ce contrat. 

Après la publication de ce rapport, la compagnie a sanctionné plusieurs de ses employés. Des arrestations ont été même effectuées par la police danoise dans cette affaire. 

À ce jour, la commission anticorruption a déjà procédé à deux arrestations. Il s’agit du représentant local de la firme danoise, Bertrand Lagesse, et d’Alain Hao Thyn Voon, l’un des directeurs de la compagnie Pad Co Ltd. Une partie des travaux avait été sous-traitée à sa compagnie. 





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App