For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Aucun élément pour soutenir les charges retenues contre les frères Dardenne, dit Me Baboolall

Aucun élément pour soutenir les charges retenues contre les frères Dardenne, dit Me Baboolall


« Nou pe travay ansam pou vinn ek bann mosion pou ray bann kess dan la kour nou ena full konfians dan la zistis ». C’est ce qu’a indiqué Me Chetan Baboolall, qui fait partie du panel d’avocats des frères Josué et Jonathan Dardenne.
Il s’entretenait avec les membres de la presse, à sa sortie de la Cour de district de Grand-Port ce lundi matin, 24 août.

Les frères Josué et Jonathan Dardenne ont comparu devant la Cour ce matin. Ils sont provisoirement inculpés d’agression avec préméditation et troubles à l’ordre public.

Les frères Dardenne ont fourni chacun une caution de Rs 5 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 50 000.
Selon Me Chetan Baboolall, il n’y a aucun élément pour soutenir les charges retenues contre les deux plaisanciers de Trou-d’Eau-Douce.  L’avocat allègue «inn gayn enn de ti ranseyman ki ena zis enn kess assault kont sa 2 personn-la.Enn kess assault ki pa enn arrestable offence, pa gayn drwa aret zot ».

Me Chetan Baboolall a aussi affirmé que dans sa déposition, le plaignant a «simplement» allégué que les frères Dardenne l’ont poussé. «Pann mem dir ki lame, ki lipie nanie».

L’arrestation des frères Dardenne samedi matin fait suite aux vifs accrochages à Mahébourg lors du procès en privé de Bruno Laurette contre les ministres Maudhoo et Ramano, vendredi. L’activiste poursuit les ministres devant la cour de district de Grand-Port pour ce qu’il considère une mauvaise gestion ayant débouché sur la catastrophe du Wakashio.





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App