For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Délimitation des frontières au nord des Chagos : Pravind Jugnauth parle d’un « jugement historique » et fait trois appels à l’Angleterre

Délimitation des frontières au nord des Chagos : Pravind Jugnauth parle d’un « jugement historique » et fait trois appels à l’Angleterre


« Un jugement historique ». C’est ainsi que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qualifie l’arrêt de la Chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer (TIDM) qui a tranché en faveur de Maurice, rejetant les arguments des Maldives ce jeudi 28 janvier.

Dans une déclaration à la Nation sur la MBC ce soir, le chef du gouvernement a déclaré que cette instance a confirmé l’avis que la Cour internationale de Justice avait rendu en février 2019, ajoutant que les Chagos font partie du territoire mauricien. 

Pravind Jugnauth trouve regrettable que « l’Angleterre refuse de respecter l’avis consultatif » de la Cour internationale de justice. Il a ainsi lancé trois appels au Royaume-Uni :

1) que le pays de Majesté donne effet à l’avis consultatif de la Cour internationale de justice et à la résolution demandant au Royaume-Uni de respecter l’avis consultatif de la Cour internationale de justice – Maurice a reçu le soutien de 116 pays dans le sillage de cette résolution présentée devant les Nations unies en mai 2019 ;

2) que le Royaume-Uni se mette en conformité aux droits internationaux ;

3) que le Royaume-Uni respecte les droits humains des Chagossiens.

La Chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer a affirmé ce jeudi qu’elle a la compétence pour statuer sur un différend relatif à la délimitation de la frontière maritime entre les Maldives et Maurice au nord des Chagos. Cette zone est revendiquée par les Maldives, mais aussi par Maurice.

Ceci veut aussi dire que le TIDM considère que les Chagos font partie de la Zone exclusive économique de Maurice.
Le 18 juin 2019, la République mauricienne avait choisi de soumettre le différend relatif à la délimitation de sa frontière maritime avec la République des Maldives à cette instance. 

Après consultations, le 17 septembre de la même année, les deux parties sont tombées d’accord pour soumettre le litige à une chambre spéciale du TIDM. Une instance dédiée de neuf juges a donc été constituée.

Mais, les Maldives avaient soulevé des exceptions préliminaires le 18 décembre dernier et soutenaient, entre autres, que la Grande-Bretagne, qui revendique aussi les Chagos, devait être de la partie. Elle arguait aussi que le tribunal n’était pas l’instance appropriée. L’ensemble des exceptions préliminaires soulevées par les Maldives a été rejeté jeudi. 

La Chambre spéciale conclut « qu’elle a la compétence pour statuer sur le différend relatif à la délimitation de la frontière maritime entre les parties dans l’océan Indien et que la demande présentée par Maurice à cet égard est recevable ». L’affaire sera donc prise sur le fond ultérieurement.





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App