For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Enquête judiciaire : une somme de Rs 14 790 représentant le salaire de «Constituency Clerk» de Shakuntala Kistnen créditée sur le compte de Yogida Sawmynaden

Enquête judiciaire : une somme de Rs 14 790 représentant le salaire de «Constituency Clerk» de Shakuntala Kistnen créditée sur le compte de Yogida Sawmynaden


Développement dans le cadre de l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen, en Cour de Moka, ce mercredi 3 février.  

Une enquête menée à l’Assemblée nationale par la MCIT et un document signé par la « Clerk » Lowtun confirment que la veuve de Soopramanien Kistnen, Shakuntala dite Simla Kistnen était enregistrée officiellement comme la Constituency Clerk du ministre Yogida Sawmynaden depuis janvier 2020.

La « Clerk » de l’Assemblée nationale a été tenue informée par le secrétaire permanent du ministère du Commerce qu’à partir de janvier 2020, des paiements à Shakuntala Kistnen d’un montant de Rs 14 790 ont été crédités sur le compte du ministre Yogida Sawmynaden. Le dernier paiement à Shakuntala Kistnen a été effectué en juillet 2020.
  
Ce document a été déposé par le Caporal de la Major Crime Investigation Team (MCIT), lors de son audition, ce matin, au tribunal de Moka.
  
Une copie de la carte d’identité de Shakuntala Kistnen est aussi attachée avec les documents émanant du bureau de la ‘Clerk’ de l’Assemblée nationale. Si les Rs 14 790 représentant le salaire de « Constituency clerk » de Shakuntala Kistnen ont été versées à partir de janvier 2020, c’est sous la directive du ministre Sawmynaden que le paiement a été stoppé en juillet 2020.  

Contrat à l’IVTB House 

Le Caporal Manoovalloo a été également interrogé sur un courriel attribué à Yogida Sawmynaden et qui a été transmis à Soopramanien Kistnen. Le courriel comprend un contrat au ministère de l’Education, soit à l’IVTB House où, selon Me Roshi Bhadain, le ministre du Commerce aurait donné des instructions à Soopramanien Kistnen pour participer à cet appel d’offres.   
  
Me Roshi Bhadain devait montrer son étonnement face à l’officier de la MCIT selon lequel aucune vérification de la boîte mail de Kistnen n’a été faite par les enquêteurs car la police ne connaît pas le mot de passe de la boîte mail. 

Me Roshi Bhadain s’est alors lancé dans une leçon informatique en lui affirmant qu’il suffit d’aller en Cour suprême et demander un ordre pour avoir accès à la boîte mail.  

C’est Shakuntala Kistnen qui est intervenue pour déclarer qu’elle était disposée à fournir le mot de passe à la MCIT. 





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App