Warning: mysqli_query(): (HY000/3): Error writing file '/tmp/MYg0uNi3' (Errcode: 28 - No space left on device) in /srv/users/serverpilot/apps/mauritree/public/wp-includes/wp-db.php on line 2056
Il avait abusé d’elle en cinq occasions : un homme écope de 15 ans de prison pour avoir sodomisé une fillette - Mauritree
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Il avait abusé d’elle en cinq occasions : un homme écope de 15 ans de prison pour avoir sodomisé une fillette

Il avait abusé d’elle en cinq occasions : un homme écope de 15 ans de prison pour avoir sodomisé une fillette


Il répondait de cinq accusations de sodomie, en décembre 2013 et février 2014, à Quatre Bornes, sur une fille âgée de 11 ans. Cet ouvrier d’usine a été condamné à 15 ans de prison devant la cour intermédiaire. 

Jugé coupable d’avoir sodomisé une fille de 11 ans à cinq reprises, Cedrick Louis Sarah, un habitant de Quatre-Bornes a écopé trois ans de prison pour chacune des cinq accusations. De ce fait, il purgera quinze ans de prison. L’accusé, âgé de 29 ans, avait plaidé coupable devant la cour intermédiaire. Les délits avaient été commis durant la période de décembre 2013 à février 2014, à Quatre-Bornes. 

« Après avoir écouté ce que l’accusé avait à dire, la cour a conclu qu’il ne présentait aucun signe de remords », a déclaré la magistrate Reshma Sewpaul Ramdhur. Cedrick Louis Sarah aura à les purger consécutivement. 

Dans son verdict, la magistrate note que l’accusé n’a aucun antécédent pour des délits sexuels. Toutefois, elle a pris en compte qu’il y avait cinq accusations. Ce qui indique que le délit n’était pas qu’une « one-off mistake » de la part de l’accusé. 

Aucun signe de remords

La magistrate fait ressortir que l’accusé ne semblait pas comprendre la gravité des accusations dont il répondait. 

La cour a été choquée que l’accusé ait déclaré vouloir épouser la mineure, qui était âgée de onze ans en 2013. « The Court found it most shocking when Accused stated that he wanted to marry the girl, who was aged only 11 years old at the time of the occurrence of the offence. » 

D’autre part, la magistrate Reshma Sewpaul Ramdhur a mis en exergue le fait que ce cas ne peut être traité avec indulgence, vu la gravité du délit. Mais aussi étant donné que l’acte a été commis sur une mineure. 





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App