For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Policière Dimple Raghoo tuée à Beau-Vallon : Meerkhan et Carman reviennent sur les lieux du drame

Policière Dimple Raghoo tuée à Beau-Vallon : Meerkhan et Carman reviennent sur les lieux du drame


C’est sous forte escorte policière que Wazil Ally Meerkhan et Dylan Carman ont participé à une reconstitution des faits sur l’aire de stationnement du centre commercial de Beau-Vallon, ce jeudi 10 décembre. C’est l’endroit où la policière, Dimple Raghoo a été tuée lors d’une opération de la brigade antidrogue (Adsu) le 24 novembre dernier.  

Seize jours après ce drame, les deux suspects sont revenus sur leur dernière virée ayant entraîné la mort de la policière. Équipés de casques de protection et de gilet pare-balles et escortés par des éléments du Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM), les deux suspects ont, à tour de rôle, expliqué leurs moindres faits et gestes le jour du drame au patron de la Major Crime Investigation Team (MCIT), à l’assistant surintendant de police (ASP), Vikash Seebaruth et ses collègues. Un exercice qui a vu la participation des officiers du Scene of Crime Office (Soco) ainsi que des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) pour parer à toute éventualité.
  
Dylan Carman, l’un des suspects, a été le premier à participer à cet exercice. Il a, d’emblée, indiqué l’endroit où il s’était garé. 

Une voiture a été utilisée pour répliquer la scène du 24 novembre dernier. Le temps de l’exercice, l’accès au centre commercial était fermé au public. Après environ une heure sur l’aire de stationnement du centre commercial de Bo’Vallon Mall, les deux suspects ont été escortés vers un champ de canne de la localité pour indiquer l’endroit où ils se sont débarrassés du colis de la drogue synthétique.  

Ils ont également indiqué le lieu où le corps de la policière, Dimple Raghoo, a été abandonné.  

Après ces deux arrêts, les suspects Dylan Carman et Wazil Ally Meerkhan ont été conduits à Phoenix pour indiquer le lieu où ils avaient abandonné le véhicule. Ce n’est que deux heures après que cet exercice de reconstitution des faits a pris fin.

Voici quelques images prises (Photos : Rajenee Panchoo)





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App