For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Ramgoolam : «Mo espere ki si l’entente la al pli lwin, ki konpromi ki nou pou kapav aksepte, mo pa sir»

Ramgoolam : «Mo espere ki si l’entente la al pli lwin, ki konpromi ki nou pou kapav aksepte, mo pa sir»


Navin Ramgoolam réitère son intention de venir avec un Economic Offenders Bill. C’était lors d’une session interactive avec des jeunes de la circonscription numéro 5 (Pamplemousses/Triolet) ce vendredi 30 octobre.

Le leader des rouges précise cependant qu’il n’est pas sûr que ses partenaires, si jamais il se retrouve dans une coalition, accepteront de venir de l’avant avec ce projet de loi.

Navin Ramgoolam affirme qu’il est important d’apporter une transformation et une rupture, indiquant que « Moris enn pei konplike terib sa ». 

Le leader du PTr a souligné également qu’il est important d’avoir des personnes d’expérience au pouvoir « pou kapav roul enn pei ». 

Il s’est aussi appesanti sur l’importance d’une « rupture » et de faire des compromis. « Bizin konn fer enn rupture kass system la », dit-il. 

Navin Ramgoolam affirme « apar Parti travayis pena personn. Mwa mo pa pou fer konpromi mwa lor serten zafer pa kapav fer konpromi ».

Il est alors revenu sur une éventuelle entente entre les partis de l’opposition parlementaire : « Mo espere ki si l’entente la al pli lwin… ki konpromi ki nou pou kapav aksepte mo pa sir ».

Navin Ramgoolam est également revenu sur les arrestations effectuées par Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans l’enquête sur l’achat d’équipements  médicaux pendant le confinement. Il a qualifié l’arrestation de Bissoon Mungroo de « whitewashed ».





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App