For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Renganaden Padayachy : «Banann pa manz par de kote»

Renganaden Padayachy : «Banann pa manz par de kote»


« On entend sans arrêt toutes sortes de propos. On dirait qu’on cherche à créer un climat de défiance et de frayeur. On parle de licenciements massifs à venir. On affirme qu’il faut laisser faire ceux qui veulent licencier. Ils doivent pouvoir licencier ! Mais comment peuvent-ils nous demander, en même temps, de verser le Wage Assistance Scheme ! Banann pa manz par de kote ! ». Déclaration du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, qui procédait à l’inauguration d’une succursale de la SBM Bank (Mauritius) à l’Escalier cet après-midi, mercredi 16 décembre.

Le ministre est revenu sur la crise sanitaire liée à la Covid-19. L’année 2020, rappelle-t-il, a été « particulièrement difficile ».

Cependant, précise Renganaden Padayachy, des dispositions ont été prises à Maurice « sous le leadership du Premier ministre » pour contrôler le virus.

Le Grand argentier estime que « nous avons de la chance de pouvoir célébrer les fêtes de fin d’année bien, en famille et avec les proches, ainsi que d’être à même de circuler et travailler en confiance ».

Le ministre n’a pas manqué de cibler au passage ceux qui émettent des critiques concernant la réouverture des frontières et le protocole sanitaire établi. « Ils viennent nous dire qu’il faut ouvrir, revoir ce protocole, ramener la quarantaine à sept jours, que le présent dispositif est trop lourd, qu’on ne peut continuer à fermer les frontières. Moi je leur réponds, en tant que ministre des Finances : et si demain, nous sommes contraints de refermer le pays, qu’allez-vous faire ? », a martelé Renganaden Padayachy.





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App