For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Steven Obeegadoo : «2021 est l’année de la vaccination»

Steven Obeegadoo : «2021 est l’année de la vaccination»


Le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, estime que l’année 2021 sera placée sous le signe de la vaccination.

Steven Obeegadoo répondait aux questions de la presse, ce jeudi après-midi 21 janvier, à l’issue d’une rencontre avec les opérateurs du secteur touristique.

La réunion a duré plus d’une heure à l’hôtel le Labourdonnais à Port-Louis.

Le Deputy Prime Minister estime que l’année 2021, sera l’année de la vaccination. « […] non selman enn pasazer ki a lavenir pou vinn moris, li pou swetab ki li vaksine pou so prop proteksion, me li pou inportan ki nou ousi nou popilasion vaksine pou so prop proteksion. E pou sa, sa lane 2021 li pou lane de la vaksinasion  », a-t-il dit.

Steven Obeegadoo indique qu’il y a un an, tous les pays étaient à la recherche de masques de protection. Aujourd’hui, ajoute-t-il, ils sont tous à la recherche de vaccins.

Le ministre souligne que nous ne sommes pas dans une situation d’« urgence » comme le sont d’autres pays où il y a plusieurs morts.

Cependant, précise Steven Obeegadoo, nous avons la nécessité de faire vacciner la population pour que l’industrie du tourisme, « re dibout lor so lipie », pour garantir la sécurité d’emploi de ceux qui dépendent du tourisme et aider dans la relance de l’économie.

Il rappelle que grâce à l’Inde nous aurons une certaine quantité de vaccins. Les démarches se poursuivent pour avoir encore plus de vaccins, assure-t-il.

Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius, a, pour sa part, parlé d’une « collaboration » des secteurs public-privé, en vue de vacciner suffisamment de Mauriciens, mais aussi afin de réfléchir à une stratégie pour la réouverture en temps et lieu (de nos frontières).  

Jean-Michel Pitot, président de l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’île Maurice (Ahrim) affirme que « le plus tôt, on va vacciner un maximum de personnes, le plus tôt on pourra préconiser une ouverture générale, c’est ce que je comprends. »

Le next step, dit-il, c’est d’écouter et d’entendre le programme vaccinal du pays. Ensuite, des choses plus précises se mettront en place, affirme-t-il.





Source link

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Comments

Top Try our App
Try our App